Histoire et origine des 3 singes de la sagesse

statue des singes de la sagesse, leur histoire et origine

La véritable signification des trois singes de la sagesse n’est pas très connue. Même si aujourd’hui, presque tout le monde connaît ces fameuses statuettes représentatives des 3 petits singes. D’ailleurs, beaucoup de personnes ont opté pour ce style de décoration d’intérieur, véhiculant des préceptes moraux et philosophiques. Cependant …

Qui est à l’origine de ces statues de primates ? Quelle est l’histoire des 3 singes de la sagesse ? Voici un sujet passionnant auquel nous allons tenter de répondre dans cet article.

Origine des singes de la sagesse

L’histoire des 3 petits chimpanzés sages reste assez floue. Quant à l’origine exacte de ce symbole, ils apparait probablement avec le bouddhisme en Chine. Par le biais d’un moine du nom de Xuanzang qui, selon la légende, fût toujours accompagné d’un singe. Mais les premières traces des préceptes philosophiques qui accompagnent ces sculptures datent d’il y a bien plus longtemps. Et ce moine chinois aurait seulement contribué à faire connaitre cette célèbre maxime.

En effet, Les premières traces dateraient en réalité des « Entretiens de Confucius », qui remontent au 5ème siècle avant notre ère. Confucius, penseur chinois à l’origine du Confucianisme qui forme une doctrine philosophique et religieuse selon laquelle l’homme doit trouver son équilibre et se comporter vertueusement. Avant la représentation sous forme de statuette singes de la sagesse. Ce symbole restait avant tout un conseil et une maxime de vie : « Ne pas voir le mal, Ne pas entendre le mal, Ne pas dire le mal ».

Cette philosophie de vie repose sur l’idée qu’en voyant le mal, une partie de celui-ci vient s’ancrer en nous. Et en l’entendant ou en l’évoquant, c’est une partie de nous qui devient ce mal. Cependant, il existe différentes interprétations.

Des confusions quant à l’histoire des 3 petits singes sages

Lorsque l’on parle de l’origine et l’histoire des 3 singes de la sagesse, une certaine confusion s’installe entre la Chine, le Japon et l’Inde. Quelle culture ou religion se cache derrière ces préceptes ancestraux mondialement connus ?

La signification des trois singes de la sagesse trouverait un ancrage avec la croyance Koshin, une religion populaire chinoise qui prend ses racines dans le taoïsme. En 838 avant notre ère, un moine japonais du nom de Ennin visite la Chine et constate des pratiques similaires à celle du Japon. En l’occurrence au niveau de certaines pratiques et croyances afin de rester en bonne santé.

À son retour et pendant les siècles qui ont suivi, la symbolique autour des singes de la sagesse se développe. Donnant naissance à une représentation de ces préceptes sous formes de primates que nous connaissons aujourd’hui. Et trouverait bien leurs origines au Japon.

C’est d’ailleurs dans le sanctuaire de Nikkō qu’on peut admirer l’une des plus vieilles sculpture des 3 singes. Attribuées à un artiste Japonais et charpentier Hidari Jingoro (1594-1634). Mais dont l’existence reste parfois remise en cause.

Bien que les préceptes philosophiques qui accompagne ces statues célèbres semblent d’origine Chinoise, la modélisation animale reste purement d’origine Japonaise. A qui pouvons-nous donc attribuer l’origine ? Nous vous en laissons seul juge.

Promo !

Comment s’appellent les 3 petits singes ?

Sur ce point, le nom des trois singes de la sagesse reste incontestablement d’origine japonaise. Chaque singe porte un nom différent selon la partie qu’il masque : la bouche, les yeux et les oreilles.

Pour le premier, l’aveugle, son nom est Mizaru. Le terme « Zaru » se lit zarou et signifie « singe » dans la langue japonaise. Pour le deuxième, le sourd, son nom est Kikazaru. Enfin, le muet porte le nom de Iwazaru. Phonétiquement, le terme « Zaru » signifie également « s’en aller » en japonais, et concerne le « mal ». Il pourrait donc bien y avoir une sorte de jeu de mot avec les prénoms donnés. Les trois singes réunit portent le nom de Sanzaru.

Symbolique des statuettes de singes de la sagesse

Avant tout un symbole philosophique et spirituel, chaque statue sur les 3 singes offre un conseil sur le comportement à adopter durant sa vie. Comme une sorte de rappel, les trois singes pourraient représenter, ou avoir un rôle de messagers.

Les trois singes de la sagesse donnent chacun un conseil, mais chacun d’eux ne va pas sans les deux autres. Ils invitent à ne pas voir le mal, ne pas l’entendre et ne pas dire du mal afin de l’ignorer complètement. Ces trois règles de vie forment l’expression du bonheur et de la sagesse. En bref, Il ne faut pas dire ce qui ne doit pas être dit, il ne faut pas voir ce qui ne doit pas être vu, et il ne faut pas entendre ce qui ne doit pas être entendu. Selon les croyances chinoises et japonaises, il s’agit du secret du bonheur.

Origine Africaine des singes de la sagesse

Les singes de la sagesse n’exercent pas leur principes qu’en Asie, ils semblent également faire partie de la culture africaine. Cependant, très peu d’objets pourraient donner l’impression que ce symbole fait partie de la culture africaine depuis longtemps.

L’histoire des trois singes de la sagesse ne semble pas inclure l’Afrique, bien qu’aujourd’hui, de nombreux artisans africains consacrent du temps à créer ces statues animaux.

Un quatrième singe parfois oublié

Vous avez peut-être déjà vu les singes de la sagesse au nombre de quatre, au lieu de trois. D’où vient ce quatrième singe ? Sa signification ajouterait l’abstinence sexuelle aux trois autres choses : voir, écouter et dire le mal.

Mais ce quatrième singe n’a absolument rien à voir avec les croyances chinoises et japonaises, ni avec les enseignements de Confucius. Il a été ajouté bien plus tard et ne fait pas partie de l’histoire des 3 singes de la sagesse. Ce quatrième singe a sûrement été ajouté pour des raisons commerciales.

Finalement, ces trois petits singes de la sagesse nous invite à la réflexion. Une belle philosophie, aussi partagée par Gandhi puisqu’il aurait toujours gardé avec lui une sculpture de ces trois singes de la sagesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.