La déesse Niké : Symbolique et mythologie Grecque

La déesse niké symbole de la victoire grecque

Si vous cherchez une décoration d’intérieure indémodable, les statues grecques restent de véritables références. D’ailleurs, parmi ces objets d’art, les sculptures représentant la déesse Niké sont de plus en plus plébiscitées. En effet, ce personnage fait partie intégrante des figures mythologiques de la Grèce antique. Ses statues prodiguent du charme aux demeures, tout en apportant des symboliques fortes issues des Dieux de l’Olympe. Si vous ne connaissez pas la déesse Niké ou que vous cherchez à mieux comprendre sa place dans les symboles mythologiques, cet article est totalement fait pour vous. Vous pourrez ainsi mieux identifier une statue déesse Niké et d’autres œuvres d’art inspirées des mythologies gréco-romaines.

Qui est la déesse grecque Niké ?

Niké est une déesse omniprésente dans les mythes grecs, mais est également présente dans la mythologie romaine. Il ne faut toutefois pas la confondre avec Athéna, qui est la déesse grecque de la guerre, de la sagesse et de la justice.

La déesse de la Victoire

Parmi tous les dieux de la mythologie grecque, la déesse Niké est certainement celle qui était la plus vénérée. En effet, les Grecs la priaient avant de partir pour chaque bataille, car elle était considérée comme étant la déesse de la victoire. Dans l’Iliade, l’Odyssée et les autres œuvres d’Homère, prier la déesse Niké garantissait ainsi de remporter la guerre. D’ailleurs, elle était également considérée par les peuples de la Grèce Antique comme étant la déesse protectrice des rois et des guerriers.

Si vous cherchez une statue de la déesse Niké, sachez qu’elle se caractérise par ses ailes. D’ailleurs, ces dernières ont valu à cette divinité d’être surnommée « la déesse ailée ».

La déesse Niké : fille de Titan

Les origines de la déesse Niké la distinguent des autres dieux grecs, comme Héra, Hadès, Apollon, Déméter, Aphrodite ou Artémis. En effet, cette divinité mythologique est née de l’union entre le Titan Pallas et la rivière du Styx, qui selon les légendes, sillonnerait les Enfers ou les Tartares. L’histoire de la déesse Niké est d’ailleurs narrée dans la Titanomachie, qui raconte la guerre entre les dieux de l’Olympe et les Titans, comme Cronos, Thémis, Rhéa, Hypérion, Crios, Phébé, Céos, Téthys, Théia, Océan et Japet.

La déesse Niké est l’un des quatre enfants du Styx, que cette dernière a mis au service du dieu grec Zeus durant la grande guerre olympienne. Elle a deux frères, Kratos et Zelus, ainsi qu’une sœur, Bia. Toutefois, elle se distingue durant la guerre des dieux, en étant la première à prêter main forte à Zeus. Son aide a été cruciale pour permettre aux Olympiens d’emprisonner les Titans dans le Tartare. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle est considérée comme étant la divinité de la Victoire et qu’elle a été priée par les grecs durant la guerre de Troie. Elle est même nommée « déesse Victoria » dans la mythologie romaine.

La déesse Niké : symbole de protection divine

Après avoir prouvé sa loyauté, la déesse Niké eut l’honneur d’être nommée charioteur par Zeus. D’ailleurs, le roi des dieux grecs la considéra comme sa fille à partir de cet instant. En effet, Zeus lui offrit sa protection éternelle, car elle et ses frères et sœurs l’ont aidé à reconquérir son trône. Ainsi, Niké est devenu l’un des enfants de Zeus, comme Athéna, Perséphone, Arès, Héphaostos, Aphrodite, Dyonisos, et Hercule. Selon la mythologie, Niké, la fille de Zeus est désormais restée à sa proximité.

Promo !
Promo !

La déesse Niké : ses attributs et ses symboliques

La déesse Niké est surtout représentée par une petite figurine ailée qu’Athéna ou Zeus portent dans leurs mains. Elle bénéficie ainsi de la protection de ces deux divinités grecques. Toutefois, la plus célèbre sculpture qui la représente est certainement celle de Victoire de Samothrace, exposée au musée du Louvre.

Les caractéristiques de la divinité grecque Niké

Il est très facile de reconnaître la déesse Niké. En effet, ses attributs sont uniques et permettent d’identifier aisément ses statues, figurines et statuettes. En particulier, Niké est la seule divinité grecque qui est représentée avec des ailes. Ces dernières permettent à la déesse ailée de survoler les champs de bataille, afin de fournir sa protection à ceux qui la vénèrent et demandent sa protection.

Par ailleurs, la déesse Niké se démarque également par sa couronne de lauriers. En effet, cette dernière symbolise la victoire qu’elle va offrir aux vainqueurs. Toutefois, la déesse de la victoire ne porte pas d’armure, car elle ne participe pas directement aux affrontements. Ses statues la représentent ainsi avec une longue robe typique de la Grèce antique.

La déesse Niké : personnification de la victoire et du succès

La divinité grecque Niké est toujours représentée avec un symbole de la victoire sur ses statues. Celui-ci peut être une couronne, le bâton d’Hermès, un rameau ou une branche de palmier. Sur les tableaux, elle est également présente dans le ciel, survolant au-dessus des vainqueurs avec ses ailes déployées. Ses attributs englobent d’ailleurs non seulement la victoire, mais aussi tout ce qui peut être considéré comme étant un succès durant une compétition, la gestion d’une entreprise, la lutte contre une maladie, un problème familial ou tout type d’entreprise.

D’ailleurs, sachez que les ailes de la déesse Niké ont été reprises par la célèbre marque « Nike ». En effet, le logo de Nike s’inspire directement de la déesse aux ailes à plumes. Selon la mythologie grecque, ces dernières permettraient à la divinité de voler à très grande vitesse. Il n’est donc pas surprenant que la marque Nike de la performance sportive l’ait choisi comme symbole.

La déesse Niké : la divinité protectrice de la mythologie romaine

Rapidement considérée comme la médiatrice entre les dieux et les déesses, ainsi que les hommes pour l’apport du succès, la déesse de la victoire est également vénérée pour sa protection dès l’Antiquité romaine. Cependant, cette déesse romaine est nommée Victoria. Elle a ainsi été considérée comme étant la fille de Jupiter par les Romains. D’ailleurs, Niké est devenue la divinité protectrice du Sénat et des souverains de Rome. Toutefois, elle prodigue également sa protection à tous ceux qui recherchent son aide lors de tous types d’épreuves. D’ailleurs, de nombreux temples et statues romaines ont été érigés à son honneur. La déesse Niké, symbolisant la victoire, est également devenue la patronne et la protectrice des légions romaines et des guerriers.

De nombreuses statues romaines de la divinité Niké en référence à la mythologie représentent par contre Athéna Niké. Par exemple, la célèbre statue de la Victoire de Samothrace est en réalité une association de ces deux déesses. Pour trouver de belles répliques des statues de la déesse Niké, notre site Déco’Statue spécialisé propose des œuvres d’art de qualité. Vous pouvez y trouver le plus large choix de statuettes grecques déclinées en différentes dimensions et en différentes matières. Sur notre boutique, vous trouverez des statues des dieux grecs immortels, comme Poséidon, dieu de la mer, mais aussi de toutes les autres divinités, comme le dieu de la guerre et la déesse l’amour. Nos figurines décoratives de nymphe et de héros grecs qui ont vaincu des montres et créatures mythologiques comme méduse sont également disponibles pour les fans de la légende grecque qui souhaitent décorer leurs intérieurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.